temps retrouvé

partager:lectures,écriture ,randonnées, voyages...

posté le 20-07-2016 à 17:48:24

"On ne voyait que le bonheur" de Grégoire Delacourt.

La photo de couverture d'un roman attire mon regard.
Et le mot BONHEUR figurant dans le titre m'incite à l'acheter.
 Une pelouse verte impeccable, une jolie maman blonde allongée sur un transat
plongée dans un roman, un papa lisant le journal,
deux adorables fillettes jouant ensemble:
n'est-ce point là la vision d'une scène familiale idyllique ?

Une photo reflète un moment suspendu dans le temps.

Ici un souvenir de bonheur.

Mais que se cache-t-il avant et après cet instant immortalisé par la pellicule ?

Il y a les apparences et il y a la réalité.

La négation et l'utilisation de l'imparfait nous mettent la puce à l'oreille.
Ce n'est peut-être pas un roman à l'eau de ROSE...
Eh bien non !
C'est plutôt d'un roman NOIR qu'il s'agit, très noir, puisque l'auteur,
Grégoire Delacourt, relate la vie d'Antoine et sa lente descente aux enfers.
Mais le noir peut être beau, les tableaux de Soulages en sont la preuve,
et ce roman lourd de tragédies, on le dévore, on l'aime,
et la dernière page tournée, on ne risque pas de l'oublier.
 


Dans la première partie du roman, Antoine, s'adressant à son fils Léon,
 retrace la succession de fêlures nées de son enfance,
de blessures jamais cicatrisées liées à l'indifférence,
de dévastations inhérentes au manque d'amour,
de souffrances dûes à l'absence de la mère,
d'échecs dans sa vie sentimentale et  professionnelle,
bref, tout ce qui l'a conduit au fond du gouffre et l'a amené, un soir,
à basculer dans une folie meurtrière.
Heureusement, l'irréparable n'est pas atteint.
(toutes proportions gardées... si j'ose dire !).
  

Y- aura-t-il une lumière au bout du tunnel ?

La deuxième partie du roman, qui se passe au Mexique, est le lent chemin qui conduit
Antoine à une possible renaissance.
On peut recommencer à sourire.
 
Pendant ce temps, -et c'est la troisième partie-, en France,
 Joséphine, la fille d'Antoine, essaie de comprendre, d'expliquer l'indicible:
 son journal intime absolument bouleversant,
raconte sa douloureuse reconstruction.
De nouveau nos yeux s'embuent.
**
"J'ai reconnu le bonheur au bruit qu'il a fait en partant" a écrit Prevert...

 **
De "La vie n'est qu'une longue chute"
à
"Alors finalement, nos vies valurent la peine",
l'auteur nous a touchés ... dérangés ... chamboulés ... retournés ... bouleversés.
Un roman profondément humain.
Merci Monsieur Delacourt.

 
 ***
 

Il est où le bonheur, il est où? Il est où?
Il est où le bonheur, il est où? Il est où?

J'ai fait l'amour, j'ai fait la manche
J'attendais d'être heureux
J'ai fait des chansons, j'ai fait des enfants
J'ai fait au mieux
J'ai fait la gueule, j'ai fait semblant

On fait comme on peut
J'ai fait le con, c'est vrai, j'ai fait la fête, ouais
Je croyais être heureux, mais

Y a tous ces soirs sans potes
Quand personne sonne et ne vient
C'est dimanche soir, dans la flotte

Comme un con dans son bain
Essayant de le noyer, mais il flotte
Ce putain de chagrin
Alors, je me chante mes plus belles notes et
Ça ira mieux demain

Il est où le bonheur, il est où? Il est où?
Il est où le bonheur, il est où? Il est où?

Il est là le bonheur, il est là  Il est là
Il est là le bonheur, il est là  Il est là

J'ai fait la cour, j'ai fait mon cirque
J'attendais d'être heureux
J'ai fait le clown, c'est vrai et j'ai rien fait
Mais ça ne va pas mieux
J'ai fait du bien, j'ai fait des fautes
On fait comme on peut

J'ai fait des folies, j'ai pris des fous rires, ouais
Je croyais être heureux, mais

Y a tous ces soirs de Noël, où l'on sourit poliment
Pour protéger de la vie cruelle
Tous ces rires d'enfants
Et ces chaises vides qui nous rappellent
Ce que la vie nous prend
Alors, je me chante mes notes les plus belles
C'était mieux avant

Il est où le bonheur, il est où? Il est où?
Il est où le bonheur, il est où? Il est où?
Il est là le bonheur, il est là Il est là
Il est là le bonheur, il est là!
Il est là

C'est une bougie, le bonheur
Ris pas trop fort d'ailleurs
Tu risques de l'éteindre
On l'veut le bonheur, oui, on l'veut
Tout le monde veut l'atteindre

Mais il fait pas de bruit, le bonheur, non, il fait pas de bruit
Non, il n'en fait pas
C'est con le bonheur, ouais, car c'est souvent après qu'on sait qu'il était là

Il est où le bonheur, il est où? Il est où?
Il est où le bonheur, il est où? Il est où?

Il est là le bonheur, il est là Il est là
Il est là le bonheur, il est là, ouiais
Il est là

Oh, mais, il est où le bonheur?
Il est où le bonheur?
Il est où?
Il est où?

Oh, mais, il est où le bonheur?
Mais il est là
Le bonheur, il est là, il est là
Et il est là
Le bonheur, il est là, il est là

***
Au revoir mes ami(e)s.
A bientôt !
 


Commentaires

 

1. fanfan76  le 20-07-2016 à 19:40:48  (site)

Bonsoir Seringa, cela peut basculer vite, c'est fragile le Bonheur...
Bises, Seringa, merci de nous parler de ce livre qui interpelle... fanfan
Ma petite création avec mon amitié,
Hebergeur d'image

édité le 20-07-2016 à 21:41:18

2. Mr-He  le 20-07-2016 à 23:54:11  (site)

Bonjour seringa
merci de faire découvrir ce livre, merci aussi de ton gentil com
Mr-he2
Avec amitié
René

3. florence58  le 21-07-2016 à 08:33:13  (site)

Révérence ma petite Seringa,
Ce livre est surement intéressant à lire, j'aime bien lire tes résumés à chaque fois.
Le bonheur est fragile alors il faut en profiter.On ne sait pas de quoi demain sera fait ?

J'espère que tu vas bien ? Pas trop chaud dans ta région ? Fernand et moi ça va, fatigués à cause de la chaleur.Mardi nous avons eut 37° pff ! Depuis hier il fait plus frais et nuageux, on est mieux.La Bourgogne est en vigilance orange, ils annoncent des orages dans d'autres régions aussi.Pour l'instant on a eut un peu de pluie.
Mardi après-midi je ne suis pas allée à mon cours de chant, ma professeur a accepté de le reporter à mardi prochain.D'ici là il fera moins chaud.
Cela fait plusieurs jours que je n'ai pas chanté mais cette chaleur m'assomme, je n'ai le courage de rien !

Nouveaux articles dans mes blogs chère amie, voilà j'ai fais la commission lol

A bientôt, passes un bon jeudi.Gros bisous de nous deux.
Florence

4. dorothy  le 21-07-2016 à 19:50:37  (site)

Coucou Seringa
Comme toi j'aurais été attirée par la photo et le titre...
et par la vision d'une scéne familiale idylique...comme quoi tu vois on se trompe parfois...
en tout cas il me donne envie de le lire!!
Trés belle chanson de Christophe Maé, j'adore!!
J'espère que tu va bien et que tu ne souffres pas trop de la chaleur!!
Aujourdhui çà va un peu mieux mais j'ai bien souffert de ces fortes chaleurs aussi!!
Bonne soirée Seringa, à bientôt
Bisous

5. Miou14  le 22-07-2016 à 17:36:41  (site)

Bonsoir Seringa, une couverture idyllique pour un livre et une vie qui l'ont été beaucoup moins. J'aime beaucoup le compte rendu que tu en donnes et j'ai trés envie de lire cet ouvrage, merci à toi.
Il est ou le bonheur nous demande Christophe Mahé, il est souvent la ou nous ne savons pas l'apprécier .... Bonne soirée à toi, à bientôt je t'embrasse

6. florence58  le 24-07-2016 à 11:08:17  (site)

Révérence ma chère Seringa,
Je viens te faire un coucou amical et te souhaiter un bon dimanche.J'espère que tu vas bien ? Fernand et moi ça va.Il fait moins chaud alors on est mieux.
Au plaisir d'avoir ta visite, passes un bon dimanche.
Gros bisous de nous deux.
Florence

Je te redonne les liens de mes blogs :
http://royaume-enchanteur.eklablog.com
http://art-lyrique.eklablog.com

7. Mr-He  le 26-07-2016 à 08:10:30  (site)

Bonjour seringa
je passe te faire un ti coucou
René

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Merci pour votre visite.