temps retrouvé

partager:lectures,écriture ,randonnées, voyages...

posté le 20-04-2018 à 17:01:29

"Et tu trouveras le trésor qui est en toi"...

 Chaque roman de Laurent Gounelle  est un moment de bonheur que je ne me refuse pas.
Une fois encore, l'auteur nous prend par la main et nous accompagne à la recherche des trésors tapis au fond de nous.
Le but de Laurent ? Pour chacun, la restauration de la confiance en soi. 
Même si la quête est difficle, la fin du mal-être et l'espoir sont au bout du chemin.

Dés les premières lignes, on entre immédiatement en communion avec lui.
C'est volontairement que je choisis ce terme car la voie choisie est profondément mystique.
Une jeune femme pétulante, Alice, a envie d'aider son ami d'enfance: Jérémie.
Celui-ci, prêtre,  traverse une période d'accablement face au petit nombre de fidèles qui fréquentent son église.

L'Abbaye de Cluny.

 
Alice est athée.
Mais pour comprendre ce qui peut amener les choses à bouger du côté de Jérémie,
elle se plonge dans les textes sacrés, qu'ils soient chrétiens, hindouistes, bouddhistes, taoistes. 
L'analyse que fait Laurent Gounelle des tenants et des aboutissants de ces différents courants de pensée est extrêmement stimulante.
Il établit des connexions entre eux, par exemple celle très inattendue -et réjouissante à mes yeux- de Lao Tseu et du Christ.

 
 Sa relecture des Evangiles est passionante.
Son explication du texte "Les Béatitudes" est particulièrement éclairante.

Laurent n'est pas un gourou, loin de là, il est plutôt comme un frère dont la bienveillance transparaît dans le regard.
  Il nous ouvre des horizons rassurants, apaisants.
Sa démarche finit -à mes yeux- par restaurer l'image bien abimée de l'humanité:
une humanité victime d'un matérialisme destructeur.
Si l'individu réussit à se libérer du carcan qu'est son EGO démesuré ,
( "responsable de la plupart de ses problèmes personnels" comme le dit Alice, page 161),
alors les relations entre les êtres ne pourront que s'améliorer.
Laurent a foi en l'Humain.
Et il nous transmet son optimiste, ce qui n'est pas du luxe actuellement.
"Vous êtes la lumière du monde". (Page 306).
C'est BEAU !
Merci Monsieur Gounelle.
 
 

J'avais posté un article sur "L'homme qui voulait être heureux",
le 05/ 04/ 2016, page 290 de ce blog.
***
Il n'y a que Mozart pour terminer allègrement cette chronique.
 
***
Au revoir mes ami(e)s.
Portez-vous bien.
A bientôt !
 


Commentaires

 

1. anaflore  le 20-04-2018 à 17:41:25  (site)

comme tu ecris on a du mal à comprendre la folie du monde
merci du partage kikou

2. christineb  le 20-04-2018 à 20:59:25  (site)

Te voici de retour, avec la photo du jour. Bravo. Bon week-end.

3. Miou14  le 20-04-2018 à 21:03:03  (site)

Bonsoir Seringa, je viens de voir que tu ai photo du jour, félicitations à toi. Tu me donnes envie de lire ce livre et de trouver ce trésor, tu en fais une trés bonne analyse, merci pour ce partage.
Je vais te souhaiter une agréable soirée, à bientôt je t'embrasse.

4. Fleurdemot  le 20-04-2018 à 21:49:32  (site)

Coucou Seringa,bravo pour la photo du jour,un livre qui me plairat,oui on a besoin d'optimisme,je crois aussi en l'humain,il y en a des bons aussi,un bon weekend sur ce bon livre,bisouxxx.

5. undeuxtroissoleil83  le 20-04-2018 à 22:23:53  (site)

Bonsoir!
La confiance en soi : j'ai du chemin à faire dans ce domaine huhu_1 J'ai eu l'occasion de voir Laurent Gounelle lors d'une conférence ... C'était vraiment très instructif!
Bonne soirée et merci du partage smiley_id172958

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Merci pour votre visite.