temps retrouvé

partager:lectures,écriture ,randonnées, voyages...

posté le 26-06-2015 à 18:24:56

Jean-Michel Basquiat.

La route est longue et sinueuse entre le Quattrocento, (voir article précédent),
et l'Art Contemporain.
Entre les deux mon coeur ne balance pas, mais je dresse l'oreille lorsque j'entends les sommes pharaoniques qu'atteignent les oeuvres d'un certain artiste.
(Un de ses tableaux a été vendu 48.8 Millions de Dollars en mai 2013).
La curiosité me taraude et me voici sur les traces d'un phénomène qui a laissé une empreinte de taille au XX° siècle et fait exploser
tous les compteurs du marché de l'Art.
Comment expliquer l'ascension fulgurante de ce jeune-homme ?
 Voici
Jean-Michel Basquiat,
puisque c'est de lui qu'il s'agit, à l'âge de quatre ans.

D'origine portoricaine et haïtienne, il naît le 22/12/1960 à Brooklyn,

dans un milieu propice culturellement parlant.

Très doué, il parle très tôt 3 langues . (anglais, français, espagnol).

(Il étudiera aussi le Latin).

  A 16 ans il fréquente une école spécialisée pour élèves surdoués. 

Sa maman le conduit au Musée régulièrement: il confiera plus tard que son oeuvre préférée est "Guernica" de Picasso.  

 

 

Mais n'allons pas trop vite.

 Il a 7 ans lorsqu'un accident le conduit à l'hôpital où il subit l'ablation de la rate.
Pour l'occuper, sa maman lui offre un livre
"Gray's Anatomy" qu'il étudie minutieusement.
Nul doute que l'impact de ce livre sera déterminant pour son oeuvre future.
(De retour à la maison, il dessine des crânes, des squelettes, sur fond de musique de Jazz) ...
 ***
Premier choc: ses parents divorcent.
Sa mère est en HP. Il fugue.(1975).
Adolescent rebelle, il quitte l'école. Quitte son père.
Vit dans la rue. Fait la manche. Petits boulots. Débrouille.
Il côtoie les bas-fonds new-yorkais.
Lui et son ami Al Diaz graffent et signent SAMOc.
("Same Old Shit":"Toujours la même merde".
Référence à la Marijuana fumée à l'époque ? ).

  Leur collaboration prend fin en 1979.
"SAMOc is dead".

*** 
Il perce réellement en 1981. 
Il a la chance d'être au bon endroit au bon moment et rencontre des gens influents dans le milieu artistique.
Il passe de la peinture de la rue à la peinture sur toiles, et sur de nombreux autres supports.
(murs, panneaux de bois, objets de récup, frigo...).
 

 
 Son frigo.

  ***
 Ses oeuvres ont rarement un titre.
Mais le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elles nous interpellent.
 Le téléscopage des couleurs est violent.

 

  Son oeuvre, énigmatique, a besoin d'être décryptée.
La première réaction est de mal l'interpréter, de la taxer de simpliste, ce qui est loin d'être le cas, même si son graphisme garde des traces  de naïveté enfantine. 
Dire qu'un enfant de 4 ans est capable de faire les mêmes gribouillis est un non-sens ...
car tout est contrôlé, tout est maîtrisé.
Sa créativité est aveuglante.

Il ne faut pas s'arrêter à l'aspect extérieur de l'oeuvre.
Ses créations dissimulent un être torturé.

***
"Ange déchu" : (1981).

Il n'y a pas à dire, il intrigue.
**
"A la pêche".

L'oeuvre d'un génie ?

 En tout cas, énormément de fantaisie: les couleurs vives contrebalancent le noir du personnage, et réjouissent visuellement le spectateur.

"J'utilise le Noir comme protagoniste de mes peintures. Les Noirs ne sont jamais portraiturés  d'une manière réaliste, pas même dans l'Art Moderne,

et je suis heureux de le faire".

  ***
  Si on creuse un peu plus, on découvre une oeuvre hantée par la mort.
Un Autoportrait de 1985.

  Dans cette toile s'exprime peut-être aussi la difficulté d'être un homme Noir dans un monde de Blancs. 
Il disait: "il est plus facile pour moi de prendre le Concorde que de prendre le bus
aux USA".
(Le racisme aux Etats-Unis n'est pas mort: on en a vu un cruel exemple la semaine passée à Charleston).
***
Dans son atelier. (1985).

***
Sa signature.

La couronne symbolisant le J et le M.

  ***
Vers 1986, en Suisse, chez un ami.

  ***
Sa rencontre avec Andy Warrhol est déterminante.

De 84 à 87, ils peignent en commun.

  A la mort de son ami, le 22/02/1987, Basquiat sombre .
Il ne s'en remettra jamais.
 
Portrait de Warrhol par Basquiat.

  Quel taquin !
 ***
Un autre Autoportrait.

**
Basquiat était beau garçon, plaisait à tout le monde, était apprécié pour sa grande gentillesse.
Reconnu de son vivant, adulé, connaissant gloire et succès,
gagnant énormément d'argent,
IL AVAIT TOUT POUR LUI .

Mais ... il était addict à l'héroïne et à la cocaïne.
Une overdose l'emporte le 12 Août 1988, à 27 ans.
Ainsi se termine la vie tumultueuse de "the radiant child ", (l'enfant rayonnant),
comète dans le monde onirique que sa singularité a inventée.
Sa dernière oeuvre est... glaçante. 

 ***

Je n'ai fait qu'effleurer une partie de sa vie et de son oeuvre.

Il laisse derrière lui 800 tableaux et 1500 dessins.

Une dernière petite précision: plus de 10 de ses oeuvres ont dépassé
... 10 Millions de Dollars !

 
***
Il aimait beaucoup le Jazz et jouait de la clarinette.
Un morceau de son idole "Satchmo". 
 
 ***
On trouve plusieurs vidéos sur lui sur le Net. 
J. Schnabel a réalisé un film .
"Basquiat".
***
Au revoir.
A bientôt !
 


Commentaires

 

1. fanfan76  le 26-06-2015 à 17:17:52  (site)

Bonsoir Seringa, un être persécuté avec un talent certain, d'oeuvres elles-même, tourmentées.
Merci, Seringa, pour ce billet, une fois de plus, très intéressant et bien documenté.
Je t'embrasse, bon week-end, fanfan
Image and video hosting by TinyPic

2. Florencesymphonia  le 26-06-2015 à 20:09:49  (site)

Bonsoir ma petite Seringa,

Je ne connaissais pas cet artiste, ses toiles sont spéciales mais quel talent il avait.Il est partit si jeune ! Merci pour cet article intéressant.J'adore la chanson de Louis Armstrong.

J'espère que tu vas bien ? Pas trop chaud ?
Fernand et moi ça va.Aujourd'hui dans la Nièvre il a fait très chaud (35°) ! Ils annoncent de la canicule pour la semaine prochaine pff ! Je n'aime pas l'été à cause de la chaleur et Fernand non plus.

Les infos ne sont pas du tout gaies aujourd'hui : trois attentats c'est affreux, les pauvres gens ! On vit dans un monde morose et imparfait je le dis souvent.Heureusement que l'on peut se changer les idées.
Hier je n'avais pas le moral car une conne s'est permise de me critiquer et de "descendre" mes covers audio postés sur ma page Facebook, c'est de la méchanceté gratuite et de la jalousie ! Plusieurs ami(e)s chanteuses me soutiennent et m'encouragent, elles connaissent cela et pourtant certaines sont professionnelles, il ne faut pas en tenir compte.On doit se blinder sinon on a pas fini, vu les cons qu'il y a sur cette planète, c'est facile de critiquer derrière un écran !
Cela ne m'empêchera pas de chanter rassures-toi, c'est ma passion et personne ne me l'enlèvera.

Je te souhaite de passer un agréable week-end.Gros bisous de nous deux ma douce amie.

Florence

3. pouty88  le 28-06-2015 à 05:42:31  (site)

bonjour
je ne connais pas cet artiste mais j'aime bien sa coupe !
bon la chaleur arrive chez nous enfaite partout en France !
cool pour mon jardin !
je vais refaire des photos de tout ce que j'ai dans le jardin ,histoire de voir l’évolution des poussent !
bon dimanche
pouty

4. christineb  le 28-06-2015 à 12:51:34  (site)

Merci pour cet article intéressant, bon dimanche... à l'ombre!

5. fanfan76  le 28-06-2015 à 16:51:38  (site)

Bonsoir Seringa, ici il a fait beau mais pas trop chaud, temps idéal, nous avons profité de notre petite terrasse avec notre fille et nos deux petits garçons, un beau dimanche...
Je t'embrasse, tu as raison, c'est important les ventilateurs par grosses chaleurs, bonne fin de dimanche, fanfan

6. wolfe  le 29-06-2015 à 06:37:36  (site)

Bonjour
Un petit surdoué qui n'a pas eut d'enfance heureuse comme beaucoup!
Je suis de retour!
Bisous

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Merci pour votre visite.